Le fiel est par dessus l'effroi

Le poème déglingué

Le fiel est par dessus l'effroi

Si creux si crade

Un nabab par dessus l'effroi

"Berce" au Napalm

 

ça cloche dans le ciel qu'on voit

Doux ce matin

Un avion du nabab qu'on voit

Plante son Sarin

 

Monde, monde, l'avis est las

Simplet débile

Son pet cible l'amour là

Vient de la bile

 

Qu'as tu fez ô El Assad

Souriant sans  cesse

Dis qu'as tu fez mon vieux Bachar

De ta jeunesse?

Le chef d'oeuvre de Verlaine

Le ciel est par dessus le toit

Si bleu, si calme

Un arbre par dessus le toit

Berce sa palme.

 

La cloche, dans le ciel qu'on voit,

Doucement tinte

Un oiseau sur l'arbre qu'on voit

Chante sa plainte.

 

Mon Dieu, mon Dieu, la vie est là

Simple et tranquille.

Cette paisible rumeur- là

Vient de la ville.

 

Qu'as-tu fait , Ô toi que voilà

Pleurant sans cesse,

Dis, qu'as-tu fait , toi que voilà,

De ta jeunesse?

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×